Recrutement de personnel


Les erreurs de perception lors de la sélection

Posted in Non classé par label51 sur 1 novembre 2009

L’entrevue est sans aucun doute une étape importante dans le processus de sélection auquel chaque candidat doit faire face. Lors de cette entrevue, des problèmes de perception peuvent venir influencer, positivement ou négativement, le jugement de l’employeur. En effet, les erreurs de perception peuvent avoir des effets majeurs sur la prise de décision reliée à l’embauche d’un nouvel employé. Ce processus a trait à la façon dont nous analysons et interprétons des données et qui nous porte à réagir de différentes façons. Voici les principales erreurs de perception en relation avec le processus de sélection d’un candidat : le stéréotype ou cliché, l’effet de halo, la perception sélective, la projection, l’effet de contraste et la prophétie qui se réalise.

 job-interview-skills

Le stéréotype ou cliché

Le stéréotype c’est attribuer à une personne des caractéristiques qui sont associées à un groupe de personnes auquel on l’associe. Cette erreur de perception peut influencer la vision de l’employeur puisque l’on associe l’employé en question à des caractéristiques qui ne le définissent pas nécessairement.

L’effet de halo

Cette erreur de perception consiste à allouer un jugement à une personne en se basant sur une seule de ses caractéristiques. L’effet de halo peut avoir des conséquences majeures puisque l’on se fait une impression sur une seule caractéristique donc celle-ci peut être faussée.

La perception sélective

La perception sélective est une tendance à privilégier une lecture de la réalité qui correspond à ses propres besoins, attentes, valeurs et attitudes et qui amène ainsi à ne voir que certains aspects d’une situation, d’une personne ou d’un point de vue. Cela peut affecter l’entrevue puisque l’on se concentre sur les caractéristiques associées à nos désirs ou besoins.

La projection

La projection consiste à attribuer à autrui les caractéristiques propres à soi-même. Par exemple, si l’employeur aime les grandes responsabilités alors il aura plus tendance à attribuer à ses employés de grandes responsabilités sans se demander si ceux-ci en veulent réellement.

L’effet de contraste

C’est une situation où les caractéristiques d’un individu tranchent avec celles d’autres individus rencontrés peu de temps avant et évalués nettement plus favorablement ou défavorablement.

La prophétie qui se réalise

La prophétie qui se réalise est une propension à susciter ou à découvrir ce à quoi on s’attend chez quelqu’un ou dans une situation donnée. Les retombées de celle-ci peuvent être positives ou négatives. Les gestionnaires doivent donc adopter des approches positives et optimistes à l’égard des travailleurs.

Auteurs:

Marie-Hélène Labbé

Karyne Grégoire

Laurie Bélanger

Alexandre Lacroix

Alexandra Bourque St-Hilaire

Publicités

3 Réponses to 'Les erreurs de perception lors de la sélection'

Subscribe to comments with RSS ou TrackBack to 'Les erreurs de perception lors de la sélection'.

  1. Équipe 25 said,

    En considérant que les relations interpersonnelles s’avèrent essentiellement fondées sur la subjectivité, il demeure une tâche ardue voire impossible d’arborer une objectivité absolue quant au processus de sélection. Ainsi, seule l’atténuation de la propension de pratiquer ces erreurs de perception pourrait favoriser une certaine forme d’équité. Dans l’optique d’une sélection équitable et efficiente, il serait plus que pertinent de planifier une seconde rencontre, sans nécessairement simuler la première, mais ne serait-ce que dans le but de confirmer ou d’infirmer les impressions reçues ultérieurement. Bien sûr, il s’agit d’un luxe que bien peu d’entreprises peuvent se permettre et relève presque de l’utopie mais à plus long terme, une sélection réussie, permettra à l’entreprise concernée d’améliorer son efficacité et de sauver des coûts autant financiers, énergétiques que temporels.

    Andy Khun, Équipe 25


    • Je trouve aussi que les références peuvent être un bon indicateur pour déterminer si l’employé a les compétences nécessaires pour le travail et aussi avoir une idée sur ses expériences précédente.
      Mais il n’y a pas mieux que la vraie vie voir l’employé en direct !


  2. Malgré toute la bonne volonté des gens, il est selon moi impossible d’éviter complètement les erreurs de perceptions car personne n’a les mêmes valeurs et on voit tous les choses différemment. Cependant, ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose, car cela permet au décideur de choisir des personnes qui correspondent à leur valeur et etc.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :